Entente signée pour le traversier de Yarmouth

first_img clarifié le langage et ajouté des renseignements supplémentaires, notamment sur la façon dont le gouvernement provincial fournira le financement pendant la phase de démarrage, et les conditions liées à l’échelonnement du traitement de la haute direction pendant la phase de démarrage et en cas de pertes d’exploitation; révisé les échéances relatives aux conditions que l’entreprise doit respecter; clarifié comment et à quel moment ST Marine fournira sa contribution de 3 millions de dollars; prévu des droits de vérification pour le gouvernement provincial afin d’assurer une plus grande responsabilisation. L’engagement financier du gouvernement provincial demeure le même. Le gouvernement fournira 21 millions de dollars à l’entreprise sur une période de sept ans, y compris 10,5 millions de dollars envers les coûts de démarrage, et 1,5 million de dollars par année envers le marketing. Il y a également un certain nombre de conditions qui permettront à STM Quest Inc. de recevoir de l’aide et d’obtenir la dispense du remboursement du prêt. « Le traversier de Yarmouth est un lien essentiel entre notre province et les États-Unis, et nous avons lutté pour son rétablissement, a dit Zach Churchill, ministre des Ressources naturelles. Félicitations et merci à tous ceux qui ont contribué jusqu’à présent. Nous pouvons maintenant concentrer nos efforts sur les façons d’attirer et d’accueillir un plus grand nombre de visiteurs chez nous, en faisant en sorte que ce service demeure durable pour des générations à venir. » Pour que le service de traversier débute en 2014, STM Quest, d’autres ordres de gouvernement et les partenaires doivent viser à ce que les services frontaliers soient en place dans les deux ports, que la gare maritime de Yarmouth soit rénovée, que des ententes de mouillage soient signées aux deux ports, et que tous les permis et toutes les licences nécessaires à l’exploitation du traversier soient obtenus. « Nous sommes ravis qu’une entente ait été signée et que le projet aille de l’avant, a dit Keith Condon, coprésident du Partenariat international pour un traversier en Nouvelle-Écosse. Au nom du partenariat, je remercie le gouvernement d’avoir agi si rapidement. Nous prêterons grande attention alors que STM Quest entamera le marketing du nouveau service et que d’autres efforts viseront à rétablir le service de traversier de Yarmouth en mai 2014. » Le marketing du traversier et de la Nouvelle-Écosse auprès des visiteurs possibles des États du centre et du nord-est du littoral de l’Atlantique est un élément clé du service. L’Agence de tourisme de la Nouvelle-Écosse a rencontré STM Quest Inc. pour coordonner les plans de marketing touristique du gouvernement provincial et le plan détaillé de l’entreprise. « Les gens du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse peuvent compter sur mon engagement que le gouvernement provincial continuera de travailler sans relâche avec eux et les autres partenaires pour assurer le succès de cette initiative, a dit M. Samson. Je me rendrai à Yarmouth au cours des prochaines semaines pour transmettre moi-même ce message. » Des renseignements généraux peuvent être consultés au http://novascotia.ca/econ sous l’en-tête Initiatives. Le gouvernement provincial et STM Quest Inc. ont signé une entente à l’appui d’un nouveau service de traversier à Yarmouth, qui débutera en mai 2014. « Le rétablissement du service de traversier est une priorité, et nous nous sommes mis au travail immédiatement sur ce dossier, a dit Michel Samson, ministre du Développement économique et rural et du Tourisme. La signature de l’entente entre le gouvernement provincial et l’entreprise est une étape importante que bon nombre de gens attendaient avec impatience. Toutefois, il y a encore beaucoup de travail à faire, et j’encourage tout le monde à aller de l’avant pour faire en sorte que le traversier soit mis à l’eau dès le printemps. » Le gouvernement provincial a reçu une copie signée de l’entente et des modifications de la part de STM Quest Inc. L’entreprise s’est engagée à offrir le service à compter du mois de mai. « Nous remercions le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, le ministère du Développement économique et rural et du Tourisme, l’État du Maine, le Partenariat international pour un traversier en Nouvelle-Écosse, et particulièrement les gens de la Nouvelle-Écosse pour leur confiance et leur soutien dans le rétablissement de ce service essentiel, a dit Steve Durrell, directeur de l’exploitation de Quest Navigation. Nous avons comptons bien offrir un service de traversier de classe mondiale pour des générations à venir. » « Je suis ravie, a dit Pam Mood, maire de Yarmouth. Les gens et les entreprises de notre ville et de notre région se préparent déjà à profiter pleinement du nouveau service de traversier une fois qu’il sera en place. » « Notre initiative intitulée ‘All Hands on Deck’ est en cours et il est excitant de voir les progrès réalisés. La ville travaille avec diligence avec tous les partenaires pour faire en sorte que nous soyons prêts à accueillir le Nova Star. Il s’agit certainement d’une journée spéciale pour nous tous! » Le gouvernement provincial et l’entreprise ont accepté d’apporter des modifications à la lettre d’offre annoncée au début du mois de septembre. Les parties ont : last_img

Posts Tagged with…

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *